Upload media Facebook

Interview with Paudat Aurélien and Lùna Escanez

17/08 2015


Paudat Aurélien lives in France, is the chief trainer of karate club "Le Shoryû 36 Karaté Club d’Ardentes" and he is the coach of Lùna Escanez.

Luna Escanez lives in France and among other competitions she participated in Mohammed Cup, 2015.

Can you introduce your club?

Paudat Aurélien: "Shoryû 36 - Karaté Club d’Ardentes" is a new club that I created in September 2014. Previously I trained in "Karaté Club Déols". Luna and other athletes have followed me in this new adventure. I have hold 3rd DAN and currently I have been the only coach, 2 others 1st DAN holders have been training to become instructors. Our holders of licensees come from a radius of 35km. We've got 8 national places at podiums in just 2 years.

When did you start to practise karate?

Luna Escanez: I started practicing karate at the age of 4 years and before I had tried ballet ... during two months nothing else to do between these two sports.

How long did you prepare for Mohammed Cup, 2015?

Paudat Aurélien: Preparation for this competition was like all other preparations during the year. This competition was being held in the wake of France Championship. I used it to let the constant pressure on Luna and those driving teammates due to she can win again the title of Champion of France. I also participated just prior to 3 courses led by Emilie Anne Laure Florentin Thouy & Alexander Biamonti and Olivier Baillon.

Luna Escanez: The King Mohammed Cup was for me my main goal of the season, so each training was preparatory training, increasingly harsh physical workouts indoors were added, preceded the competition. For me I have it like this, all season, participate in national and international competitions to feel to be able to go to Morocco. Basically for me it is the reward to go there and drop everything to finish the season.

Are you satisfied with the 3rd place of Luna? Or do you think that Luna could have gone even further?

Paudat Aurélien: I quite meet these criteria, it's a nice reward and it was shown that it was very important to manage stress. The loss against the Moroccan national team was because of the loss of all these means lack of confidence.

Which were the key moments in the match for the 3rd place?

Luna Escanez: We had a short time to accept defeat and successfully recover mentally, especially do not let it go. We always participate in competition to finish on the highest step of the podium. But I was happy to finish third so we had not been in Morocco for nothing. It was the cherry on the cake.

What is your overall feeling from the Mohammed Cup?

Paudat Aurélien: A very good competition which prepare young people for future international events, the atmosphere was very good and there were many nations to allow to see other competitors.

Luna Escanez: A beautiful experience with beautiful moments. We left with Aurélien Paudat, my coach, my father and another coach. I was supported by my family, my mother and my brother, who stayed in France ( on internet ) of the licensees club and all who follow me. I received lots of messages of encouragement. It was really great.

Are you preparing for another tournament in the near future?

Paudat Aurélien: By mid-October, we have the "Lions Cup in Luxembourg", the "Coupe internationnal La Hetet à Carcassonne" and "Adidas Open National in Paris."

Luna Escanez: Yes, preparation for Lion's Cup in Luxembourg. It is two years since I participated and I hope to get on the podium.

Which part of training is the most important for the competitiors?

Paudat Aurélien: All parts are important, whether fighting techniques, tactics or the mind. But for Luna it is confidence building and the rise in pressure.

What is your favourite part of training?

Luna Escanez: The parts I like most are the last trainings before the competition. The pressure rises. Where one must proves to herself/himself/ that one is ready ..

What is your favourite technique? And which technique is most succesful during the mathes for you?

Luna Escanez: My favorite technique is the "Ura mawashi jodan". This technique is used primarily by myself in my fights. But I must be able to adapt during the match and use other techniques.

What are your leisure time activities?

Paudat Aurélien:
Monday: 1hour 30 minutes Karate
Tuesday: Physical training in gym
Wednesday: Physical preparation in gym
Saturday: 1 hour 30 minutes Karate
Friday: Karate Training physical preparation or in gym
Saturday: 1 hour 30 minutes Karate Training or Competition
Sunday: Competition

Luna Escanez: My passion for Karate takes me most of my free time and when I'm not training karate I'm in gym for physics. My life is karate and school!

 


French version of the interview

Pouvez vous présenter votre club?

Paudat Aurélien: « Le Shoryû36 – Karaté Club d’Ardentes » est un tout nouveau club que j’ai ouvert en septembre 2014, Auparavant j’entrainais au « Karaté Club Déols ». Lùna ainsi que d’autres athlètes m’ont suivie dans cette nouvelle aventure. Je suis 3ème dan et actuellement le seul entraineur, 2 autres 1er dan sont en formation pour devenir instructeur. Nos licenciés viennent d’un rayon de
35km. Nous avons obtenu déjà 8 podiums nationaux en seulement 2 ans d’existence.

Quand vous commencez à pratiquer le karaté ?

Luna Escanez: J’ai commencé à pratiquer le karate à l’âge de 4 ans et avant j’avais essayé la danse classique ….pendant 2 mois rien à voir entre ses 2 sports

Combien de temps vous êtes-vous préparés pour Mohammed Cup, 2015 ?

Paudat Aurélien: Cette compétition comme toutes les autres se préparent sur l’année, cette compétition s’étant déroulée dans la foulée du championnat de France, je m’en suis servi pour laisser la pression constante sur Lùna et ces coéquipiers d’entraînement, afin qu’elle puisse remporter une seconde fois le titre de Championne de France, je l’ai également fait participer juste avant à des 3 stages dirigés par Emilie Thouy & Anne Laure Florentin, Alexandre Biamonti et Olivier Baillon.

Luna Escanez: La Coupe du Roi Mohammed était pour moi, mon objectif principal de la saison donc chaque entrainement était préparatoire en plus des rudes entrainements physiques ajoutés en salle qui précédaient la compétition. Pour moi je me devais, toute la saison, terminer les compétitions nationales et internationales sur les podiums pour me sentir capable de partir au Maroc. En gros pour me récompenser d’y aller et de tout lâcher pour terminer la saison.

Êtes-vous satisfaits du 3ème place de Luna ? Ou vous pensez que Luna pourrait être parti encore plus loin ?

Paudat Aurélien: Je suis plutôt satisfais, c’est une belle récompense pour elle et cela lui a montré qu’il était très important de gérer le stress, elle perd contre la Marocaine de l’équipe nationale, car elle a perdu tous ces moyens par manque de confiance en elle.

Qui était les moments clés dans le match pour le 3ème place ?

Luna Escanez: Il fallait en peu de temps accepter la défaite et réussir mentalement à se remettre dedans et surtout ne rien lâcher. On part toujours en compétition pour terminer sur la plus haute marche du podium. Mais terminer 3ème m’a fait plaisir nous n’avions pas été au Maroc pour rien. C’était la cerise sur le gateau.

Ce qui est votre sentiment global de la Coupe Mohammed ?

Paudat Aurélien: Cette une très bonne compétition pour préparer les jeunes aux futures échéances internationales, l’ambiance y est très bonne et il y a beaucoup de nation ce qui lui permet de voir d’autres compétitrices.

Luna Escanez: Une très belle expérience avec des beaux moments. Nous sommes partis avec Mon Coach Aurélien Paudat, mon père et un autre entraineur. J’étais bien soutenu par ma famille, ma mère et mon frère qui sont resté en France, (vive internet) les licenciés du club et tous ceux qui me suivent. J’ai reçu pleins de messages d’encouragements. C’était vraiment genial.

Sont vous préparant pour un autre tournoi dans un proche avenir ?

Paudat Aurélien: D’ici mi-octobre, nous avons la « Lions Cup au Luxembourg », la « coupe internationnal La Hetet à Carcassonne » et « l’Open National Adidas à Paris ».

Luna Escanez: Oui la préparation pour la Lion’s Cup au Luxembourg cela fait 2 ans que j’y participe et j’espère bien monter sur le podium .

Que la partie de formation est la plus importante pour les compétiteurs ?

Paudat Aurélien: Toutes les partis sont importantes, que ce soit les techniques de combat, la tactique, ou le mental. Mais pour Lùna c’est la mise en confiance, et la montée en pression.

Ce qui est votre partie favorite de formation ?

Luna Escanez: la partie que je préfère sont les derniers entrainements avant la compétition. La montée en pression. Là où on doit se prouve à soi-même qu’on est prêt.

Quelle est votre technique favorite ? Et que la technique est la plupart des succesful pendant les matchs pour vous? 

Luna Escanez: Ma technique préférée est le « Ura mawashi jodan ». Cette technique me sert principalement dans mes combats. Mais il faut savoir s’adapter pendant le combat et utiliser d’autres techniques.

Quelles sont vos activités de temps de loisir ?

Paudat Aurélien:
Lundi : 1h30 Karaté
Mardi : Préparation physique en salle de sport
Mercredi : Préparation physique en salle de sport
Jeudi : 1h30 Karaté
Vendredi : Stage Karaté ou préparation physique en salle de sport
Samedi : 1h30 Karaté ou Compétition
Dimanche : Compétition

Luna Escanez: Ma passion pour le Karaté me prend la plupart de mon temps libre et quand je n’ai pas entrainement de karaté je suis à la salle de sport pour le physique. Ma vie c’est karaté et école!

 

Thank you very much for the interview. We wish you all the best in the future.
Karate Live